CAT’S EYES

Marine thibault - Cat s eyes @Le Trianon par Pierre JampyMarine Thibault signe ses compositions électroniques sous le pseudo de Cat's Eyes depuis 2001 alors qu'elle performe dans des lieux électro underground de la capitale. Spécialiste des machines, synthés et platines, elle improvise sur ses programmations au chant, clavier et à la flûte traversière.

En 2005, elle autoproduit son premier album "Organic point of view" explorant des atmosphères dub et trip hop. En 2013, Musicast sort l'album "Nomade" édité par CRC et Talent RFI aux influences électro world. En 2016, après l'EP "The Giant", elle produit "A dream in red mansions" distribué par Musicast, renouant avec ses influences plus techno de ses débuts. 

CAT'S EYES "A DREAM IN RED MANSIONS" (EMME/MUSICAST 2016)

Lors d’une promenade dans une ruelle de Chine, Cat’s Eyes a été touchée par un flûtiste jouant une mélodie majestueuse. Elle emporte alors le disque nommé « Le rêve dans le pavillon rouge ». C’est le titre du célèbre roman chinois de Ciao Xuequin évoquant les aventures de créatures célestes réincarnées en humains pour vivre leurs passions amoureuses… Marquée par ce voyage et nostalgique, elle rêve de composer une musique recréant à sa façon ce parfum qui l’envoûte. 

Ondulant entre basses rondes et rythmiques aiguisées, ses pulses électroniques métisses nous bercent sur fond de sonorités chinoises. Multi instrumentiste (MAO, Dj, basse, guitare, claviers, chant, flûtes, percussions), diplômée d’un IUP d’audiovisuel et compositrice de musiques de film, Cat’s Eyes tisse des liens entre dance-floor et onirisme.

Teinté de confucianisme, bouddhisme et taoïsme, son album et ses textes invoquent les esprits, le destin et les amours imaginaires. Il nous promène dans des tableaux emprunts de pureté céleste nous arrachant provisoirement à nos conflits terrestres.

 « Chemins de nuit, chemins de soleil, nos étoiles sont les mêmes. Nous vibrons ensemble, quelles que soient les formes qui nous séparent ». 

Rencontrée au fil du hasard, la chanteuse et poétesse Xue Sujuan interprète des poèmes de Li Shang-Yin sur les titres   « Flashback », « The Secret » et « Silk Road ». Un mélange novateur entre électro et opéra chinois. Avec « Mamie », Charlotte Savary compose une chanson pour aider les défunts à rejoindre le ciel. On retrouve aussi sur le titre « A dream in red Mansions », les scratches et les petites touches subtiles des Dj et producteurs Senbeï et Sparo, passionnés dans leurs travaux respectifs par  le mariage des musiques asiatiques et hip hop.

En concert, elle nous offre une performance solo acrobatique et entraînante, jonglant entre flûtes traversières, flûtes traditionnelles chinoises, clavier, mpc, looper et autres accessoires binaires et numériques. Une ascension dansante vers les sommets de brume!

CAT'S EYES "NOMADE" (EMME/CRC/MUSICAST/TALENT RFI 2013)

L'album "Nomade" est un recueil de ballades électroniques et métisses. Influencée par de nombreux voyages et des collaborations variées, Cat's Eyes explore une musique fusion à tendance électro, trip hop, tout en y intégrant une sensibilité world sur un fond d'arrangements classiques. L'album invite l'auditeur à se plonger dans de véritables tableaux sonores. 

Dans ce projet, Marine Thibault a invité ses ami(e)s musicien(ne)s. Sur scène, on retrouve notamment la chanteuse et percussionniste Natascha Rogers spécialisée dans les musiques afro cubaines, la chanteuse et pianiste Olga Mitroshina aux influences jazz et blues, le Dj virtuose Charly Sy dans un rôle de « griot électronique », le bassiste José Soarès, le MC FP et Marine Thibault aux flûtes, chant et clavier.

" Dans le reflet du ciel, les immeubles se taisent. De notre règne, ne resteront que poussières. Les arbres grandissent et les derniers nomades sont morts. Semblables, uniformes et solitaires, nous sommes le futur". 

Dans l'album, d'autres artistes tels que Loy Ehrlich (Haduk Trio), le rappeur Blurum 13 (One self, DJ Vadim), Olivier Koundouno (violoncelliste d’ Emilie Loizeau), le rappeur FP (ASM/Wax Tailor), David Demange (Guitare), Thomas Julienne, Alban Fourquet, le bassiste Hilaire Penda ont apporté leur touche personnelle. 

CAT'S EYES "ORGANIC POINT OF VIEW" (EMME 2005)

Album expérimental inspiré du dub, du trip hop ou d'artistes tels qu'Amon Tobin, on y retrouve les prémices des compositions à venir…

PHOTOS…

cat s eyesMarine thibault - Cat s eyes band @La mix box RFIMarine thibault - Cat s eyes band @La mix box RFIMarine thibault - Cat s eyes @Pole sudMarine thibault - Cat s eyes @Le Trianon par Pierre JampyMarine thibault - Cat s eyes @Le Trianon par Pierre Jampy